Année 1878

 Sauvetages individuels

29  personnes sauvées dont 11 enfants

 

4 janvier 

Les douaniers Molin et Briche sauvent, Louis Masson second du navire le PAUL de Gravelines tombé accidentellement à l'eau dans le bassin du Commerce à 10 heures du soir.

Sauvetage opéré avec une ligneTorres

0297

20 janvier

Le douanier Groult sauve le jeune Clou, 14 ans de Dunkerque tombé à l'eau dans le bassin du Commerce à  quatre heures du soir en cherchant à embarquer sur un bateau à vapeur.

Sauvetage opéré avec une ligneTorres

 

0298

15 février

Le douanier Jouvet sauve, par ligne Torres deux ouvriers de Dunkerque voulant débarquer sur le quai et qui tombent l'un après l'autre dans le bassin du Commerce.

0299

20 février

Auguste Coursier, cultivateur, sauve un homme sur la grève ouest de Dunkerque.

journal L’Autorité  Témoignage officiel de satisfaction du ministère de la Marine A00965

 

27  février

Mercredi matin, un  jeune homme de 14 ans Charles Dubart, est tombé dans le bassin de commerce. Monsieur Frédéric Damman, travailleur de vin, se jette à l'eau et repêche l’involontaire baigneur hors saison. On s'interroge sur la présence du garçonnet un mercredi alors qu'il aurait dû se trouver en classe ou tout au moins repasser ses leçons au logis, ruelle du bois numéro 5.

Source :  journal L’Autorité du 2/3/1878 A0954

 

4 avril

Un marin de LA ROSE, navire du quartier en partance pour l'Islande, s'est laissé tomber dans le bassin en regagnant le bord. Louis Courtel a été nettement repêché par son frère Pierre.

Source :  journal L’Autorité  du 4/4/1878 A0955

 

21 avril

Les douaniers Lefebvre et Pilon sauvent ,avec une ligne Brunel et Torres, pour l'en retirer le matelot Paulin du trois-mâts français METEORE tombé dans le bassin du Commerce en cherchant à regagner son bord .

0300

mai 

Les douaniers Savaton et Smaggghe sauvent  un matelot

Sauvetage opéré avec une ligneTorres

0301

6 juin

Le receveur d'octroi, Edouard Grenon, porte secours à un enfant tombé dans les fossés de la citadelle. 

 

Le Ministère de la Marine lui attribue une médaille d'argent de 2e classe  0980

24 juin 

Le matelot Guillaume Briand sauve un enfant dans l’avant port.

Le Ministère de la Marine lui attribue un témoignage officiel de satisfaction 0302

6 juillet

Samedi, en matinée, Le jeune  Charles Louis François Nogé, âgé de 4 ans, tombe accidentellement dans le bassin du commerce. Il en est retiré par monsieur Quaeghebeur Auguste, journalier demeurant à Dunkerque

15 juillet

Charles Agnieray, garde maritime, sauve un jeune homme sur la côte de Gravelines.

Source :  journal L’Autorité  du 12/11/1878 Témoignage officiel de satisfaction du ministère de la Marine. A0966

23 juillet

La jeune batelière nommée Félicité Queva, épouse Coopin, tombe mardi de sa bélandre dans le canal de Mardyck . Un voisin d'amarrage, Didier Fasquel  âgé de 22 ans, se jette à l'eau et la retire saine et sauve

Source :  journal L’Autorité  25/7/1878 a0957

27 juillet

Louis Ryssen âgé de 2 ans, jouait avec d'autres gamins sur le bord du canal qui passe à l'extrémité de la rue Royale. L’endroit  est dépourvu de chaînes et de parapets, l'enfant roule au bas du talus et tombe à l'eau. il se serait noyé si Auguste Denys, cabaretier du voisinage . ne le retirait à temps et le  rendait à ses parents

Source :  journal L’Autorité  27/7/1878 a0958

 

1er Août

Un  enfant de 10 ans, nommé Bossu,  se laisse choir dans le canal de Furnes. Un passant, Jules Vanderiele ,  se jette à la nage et le retire à temps.

A0967

2 août

un sauvetage à peu près identique, s'opère dans la cunette. Un bon bain qu'une passion précoce, celle de la pêche à la ligne, avait conduit sur ses bords et même au-delà un pêcheur qui  tomba dans l'eau. monsieur Letourneur qui n'en est pas à son coup d'essai le sauva de ce péril.

Source :  journal L’Autorité le  03 /8/1878 A0959

4 août

Mercredi matin, 2 ouvriers peintres, Jérôme Mouroux et Achille Louvoet, travaillait sous le pont de l'écluse ouest lorsque l'échafaudage se rompit. Tous 2 sont tombés à l'eau.  Achille Louvoet  a été retiré de l’eau  par monsieur Goetghebeur, chef éclusier,  au moyen d'une gaffe. Jérôme Mouroux a été sauvé par un jeune homme de 19 ans, Ernest Domay, qui dirigea prestement son canot du côté de la chute et puis ainsi recueillir les 2 aquarellistes en danger.

Source :  journal L’Autorité  du 8/8/1878  a0960

1er septembre

Vers 5h du soir, le nommé Obert Charles, 32 ans journalier, demeurant rue Caumartin au numéro un, natif de Bergues, se jette volontairement dans le canal de jonction près du pont Royal. Le marin Louis Kindt âgé de 24 ans, n’a pu retirer qu'un cadavre.

Source :  journal L’Autorité  du jeudi 5/9/1878 a0961

 

2 septembre

Le patron pêcheur François Désiré Huysman  * sauve le jeune Dewost, âgé de 8 ans, demeurant avec ses parents quai du Leughenaer, tombe accidentellement dans l'avant-port. . L'enfant n'a eu aucun mal et a été remis immédiatement à ses parents.

*lamaneur selon l'Autorité

 Source :  journal L’Autorité  du jeudi 5/9/1878 Le Ministère de la Marine lui attribue un témoignage officiel de satisfaction  0303

12 septembre

Le douanier Auguste Lecomte et le second du DUNKERQUOIS Constant Jansone sauvent Jansen matelot du navire allemand FRITZ REUTER tombé accidentellement à l'eau dans le bassin du Commerce. 

Sauvetage opéré avec une ligneTorres

 

14 septembre

Vers 5h du soir, le sieur Raymond Duval, âgé de 9 ans, demeurant rue Saint Gilles numéro 17, jouait avec ses camarades quand il perdit l'équilibre et tomba à l'eau. Au cri poussé par ses camarades, Charles Seguin, âgé de 39 ans, cabaretier, 16 rue du quai, les ayant entendus s'est porté à son secours en le hissant par les cheveux au moment où il allait disparaître.

A.0964

 

17  septembre

Vers 3h du soir, le sieur Dewulf, Polydore Vincent, âgé de 27 ans, commissionnaire de port, demeurant au numéro 7 du petit jardin, se promenant sur le quai de la cale des  pêcheurs, butte dans une amarre  de bateau de pêche et tombe à l’eau. Il est sauvé par monsieur Daems, Diomède, demeurant rue Saint-Jean, qui lui a tendu une gaffe, puis l'a hissé à bord du quai, en lui jetant une corde.

 Source :  journal L’Autorité  du 17/9/1878 a0963

0304

5 octobre

Le novice Clément Louis Huret sauve un enfant tombé dans le port

Le Ministère de la Marine lui attribue un témoignage officiel de satisfaction 0305

20 octobre 

Le douanier Gettinger et le surveillant au gaz Hauscoth sauvent le matelot Georges Vilcen du navire norvégien LOUVAIN en voulant rentrer à son bord vers 7 heures du soir tombe dans le bassin du Commerce. Témoin de l'accident le préposé jugeant impossible en raison de l'obscurité d'envoyer utilement le flotteur de la ligne Brunel dont il était porteur se servit un grappin et réussit à accrocher par ses vêtements et à l'attirer à lui.

0306

21 octobre

Jean-Baptiste Leprêtre, patron pêcheur , sauve un homme au large de Dunkerque

Le Ministère de la Marine lui attribue une médaille de 1e classe en argent  0305

20 novembre

Les douaniers Barra, Chevalier, Darcourt et le sauveteur Follet sauvent , vers 10 heures du soir le matelot Raymond du navire français JEAN qui, en état d'ivresse en longeant le quai tombe dans le bassin du Commerce mais qui peut se soutenir avec une amarre qu'il trouve sous sa main.

Sauvetage opéré avec une ligneTorres 

0307

3 décembre 

Le douanier Pignard sauve, vers 9 heures 30 du mati, l’ouvrier haleur Petitpas employé au déchargement de bois du navire WISKTRONE tombé accidentellement à l'eau entre le navire et le quai. Sauvetage opéré avec une ligne Torres

0308

24 décembre

Le matelot Ernest Victor Auguste Eeckeman sauve un mousse tombé dans le port

Le Ministère de la Marine lui attribue un témoignage officiel de satisfaction  0309

 

 

 

Sources 

Annales du sauvetage et presse diverse