Année 1874

Sauvetages individuels

13 personnes sauvées dont 6 enfants

1874

Joseph Nesprias sauve un mousse en rade de Dunkerque

Médaille d'or Le nord maritime du 15/11/1924 A0481

François Fleuvret sauve un enfant au port de Gravelines

Témoignage officiel de satisfaction source nord maritime du 15/11/1924 A0482

 

1 mars

Pierre Charles  Delugny, pilote,  sauve un homme.  Port de Dunkerque

Médaille de 2e classe Argent Jo du 25 juin 1874 0277

1 mai 

L’ancien marin Philippe Jules Bouquet sauve un mousse

Médaille de 2e classe Argent Jo du 25 juin 1874 0278

29 mai

Philippe Jules Bouquet sauve un marin anglais

médaille de 2e classe en Or 0279

11 juin 

Le cabaretier Jacques Pierre Merlin Lavallée sauve un enfant à Gravelines

Médaille d'argent de 2e classe journal officiel juin 1874 Le nord maritime 1924 A0483

 

13 juin

Vers 6h du soir, un enfant de 4 ans, se laisse tomber dans les fossés de la ville, près de la rue des passerelles. Il allait infailliblement périr, lorsque 2 femmes l’en retirèrent. Chacun croyait le pauvre enfant asphyxié, mais le sieur Housez, qui se trouvait sur les lieux, le fit placer sur une table et le frictionna avec  de l'alcool et des orties, aidé par ces 2 femmes. Après  un grand laps de temps, l'enfant vomit à peu près  la valeur de 2 verres d'eau, puis poussa un cri : il était sauvé. L’enfant se nomme Léon Verbrugghe et les 2 femmes Valentine Collet et Mercha.

Source, journal L’Autorité du 16/6/1874 A0897

 

23 juillet

Victor Ernest Demarle , fils de Hyppolite Demarle, agé de 9 ans se baigne dans le haut du bassin des chasses à Gravelines. L'éclusier qui ne l'a pas vu ouvre les portes et l'enfant est entraîné vers le radier avec une chute d'eau de 4 mètres qui est disposée pour nettoyer le chenal.

L'enfant est projeté avec violence dans cette cataracte qui l'entraine vers la mer. Monsieur Jack Merlen, cabaretier de Petit-Fort-Philippe se jette dans le chenal et se retrouve jusqu'aux aisselles dans la vase. Mais il parvient néanmoins à saisir le jeune imprudent par une jambe et le ramener sur terre. il le ramène à la vie en pratiquant un bouche-à-bouche.

Le Nord maritime du 24/7/1924 A0484

23 juillet 

3 dames et 2 hommes de Roubaix sont en danger de se noyer sur la plage. Duvet juge suppléant au tribunal arrive à sauver une femme et d'autres sauveteurs ramènent sur le rivage les corps inanimés des 4 autres personnes. L'une d'entre-elles ne peut être ramenée à la vie.
Le canot de sauvetage n'était pas monté et les hommes chargés de veiller sur les baigneurs n'étaient pas à leur poste.

Le Nord maritime 1924 A0485

 

 

 

Sources 

Annales du sauvetage et presse diverse