Année 1858

Sauvetages individuels

18  personnes sauvées dont 10  enfants

 

30 Janvier

Entre six et sept heures, plusieurs charpentiers débarquaient du navire la VILLE DE LILLE, lorsque deux de ces ouvriers, trompés par l’obscurité, tombèrent à l’eau, en croyant mettre le pied sur la liste d’un bâtiment voisin. L’un de ces malheureux, sachant nager, parvint à se sauver ; quant à l’autre, qui était déjà passé sous le navire, il courait les dangers les plus terribles ; à chaque minute, il pouvait être écrasé entre les deux bâtiments. Cet homme ne fut sauvé d’une mort certaine que grâce au dévouement héroïque du sieur Auguste Hivin, maître gréeur à Dunkerque. Ce généreux sauveteur plongea immédiatement entre les deux navires et, sans soucis du péril pour lui-même, il parvint à retirer de l’eau le charpentier, déjt privé de sentiment.

0178

 

10 février

Arrive alors le nommé Frédéric Florentin Danquin,, âgé de 25 ans, matelot des douanes eu cette ville, qui n’hésite pas à entrer dans l’eau ; puis, i brisant les glaces pour arriver jusqu’au jeune Victor Goetghebeur âgé de 11 ans demeurant 4 rue Saint-François,,  et l’arrache au péril par son courage et son dévouement !

Moniteur universel 15 février 1858  0179

20 janvier

Charles-Pierre Lavie, marin inscrit à Dunkerque, a accompli un sauvetage à Ostende.

Moniteur Universel du 21 mars 1864  0180

 

7 mars

Charles-Pierre Lavie, marin inscrit à Dunkerque, a accompli un sauvetage à Ostende.

Moniteur Universel du 21 mars 1864 0181 

 

13 mars

Vers neuf heures, le nommé Durand, marin, passait sur le quai près la cale des Pêcheurs, quand il se heurta contre l’amarre d’un bateau et tomba   tête en avant sur l’escalier qui se trouve en cet endroit. Heureusement la marée était haute, sans quoi la victime eût infailliblement été brisée sur les marches de l’escalier. Le sieur Désiré-Alphonse Rose patron du Jean-Bart, n° 223, se jeta à l'eau et parvint à sauver Durand, avec le secours du nommé Houvenaghel. 

Moniteur universel du 15 mars 1858  A0391

15 avril 

L’apprenti charpentier Pierre Looten, 14 ans  apprenti charpentier de navire, sauve de la noyade le petit Henri Lahaye.

0182

Pierre Looten sauve  Flavie George, 13 ans, fille de batelier en la sortant  du bassin du commerce. 

 

Le Ministre de la Marine lui attribue la médaille d’honneur en argentL’

Autorité 22 avril 1858

Le Moniteur Universel 28 septembre1858  0183 

23 avril

Henri-Philippe-Cornil Lasuye, surnuméraire préposé du bureau du pesage public à Dunkerque, retire de l'eau un militaire

 

Le ministre de la Marine attribue un témoignage officiel de satisfaction 

Le Moniteur Universel 28 septembre1858  0184 

5 mai

Louis Masson, maître au cabotage inscrit à Gravelines sauve une personne à Dunkerque

Moniteur Universel 19 mai 1868  0185 

12 mai

Antoine-Pierre-Constant Daman, pilote, sauve une personne à Dunkerque.

Moniteur Universel du 21 mars 1864  0186

15 mai

Jouant dans un canot avec un autre enfant, le fils de 8 ans du cabaretier Minne, tombé au milieu du canal près de la porte d’Hondschoote à Bergues, est sauvé par Armand Gayemaye, soldat au 33e de ligne en congé. Signalons que c’est le troisième sauvetage effectué par ce courageux militaire.

L’Autorité 20 mai 1858  0187

Juin

Le Batelier Augustin Séson, 61 ans, plonge dans le canal pour sauver une petite fille de 8 ans qui se noyait. Troisième sauvetage effectué en peu de temps par le valeureux Séson.

L’Autorité 1er juillet 1858  0188

 

8 Juillet

 

Le charpentier de navire Frédéric Gheys, demeurant rue de la Vierge, vient de secourir le petit Pierre Versailles âgé de 6 ans tombé accidentellement de la Cale des Pêcheurs entre quai et coque de navire. 

L’Autorité 8 juillet 1858    0189 

15 juillet

Jouant près du pont des Quatre-Ecluses avec des camarades de 7 à 8 ans, un enfant tombé dans le canal des Moëres est sauvé par le sieur Lécluse, préposé aux douanes en service porte de Furnes, dont ce n’est pas le premier acte de dévouement.

L’Autorité 17 juillet 1858  0190 

9 septembre

Jules-Parfait Itsweire, gendarme maritime, sauve un enfant de la noyade à Dunkerque.

Moniteur Universel du 30 décembre 1862   0191

 

20 octobre

Le gréeur et canotier de la Société Humaine Auguste Hivin, sauve , après avoir plongé deux fois, le mousse Alphonse Mulard

0192

11 novembre 

 

Le douanier Frédéric Denquin sauve un enfant des eaux glacées des fortifications . Denquin Frédéric avait déjà œuvré dans des actes similaires

0193

 

28 novembre

Saisissant in extremis la corde que lui lance le brigadier en service M. Hiver, le marin de 71 ans Hubert Devos, tombé du quai entre les deux ponts du bassin du Commerce, est ainsi maintenu à la surface puis hissé dans un canot et soigné à terre.

L’Autorité 30 novembre 1858   0194