Année 1851

 Sauvetages individuels

20 personnes sauvées dont 15  enfants -deux décès

 

 

1851

Le garde maritime Frédéric Sion sauve de la mort une jeune fille tentant de se suicider dans le chenal de Gravelines.

a0081

18 février 

Natif d’Ostende, âgé de 40 ans, marié et père de cinq enfants, le marin Ampieren de la Jeune-Justine est sauvé de la noyade dans le port par Louis Placx, Philippe Gontier et Jean Manier.

La Dunkerquoise - A0082

Mars

 

Hivin Auguste, Gréeur Canotier, aperçoit sur la plage un enfant en train de se noyer. Il se précipite dans l'eau et le sauve.
La famille de ce jeune anglais fait remettre à Hivin de gratification de deux livres sterling, qu’il s’empresse de verser entre les mains des Sœurs de Charité.

a0083

28 mars

Entre le pont national et les 4 écluses Louis-André Perot, marin, 29 quai de Furnes, entendant des cris sauve Pierre-François Malesie, âgé de 39 ans de Coudekerque-Branche , qui, pieds et bras liés, avait sauté dans la Cunette entre le pont des 4 écluses et le pont national.

La Dunkerquoise 1er avril 1851 - A0084

 

22 mai 1851

Joseph Looten, éclusier sauve François Alfred Debrauwer de 8 ans, fils d'un camionneur, tombe dans la Cunette, près des Quatre-Ecluses. M. Looten se jette tout habillé dans l’eau et retire des eaux l’enfant qui avait déjà perdu connaissance.

M. Joseph Looten, éclusier, reçoit une médaille en or de première classe et est fait chevalier de la légion d'honneur (près de 100 sauvetages individuels)

La Dunkerquoise 1852 - A0085

 

26 juin

A bout de misère sans doute une jeune fille de 19 ans, demeurant place de la Cantine au Vin,  est sauvée du suicide dans la Cunette par MM. Delporte et Reynoudts, journaliers et par les soins du Dr Bobillier.

La Dunkerquoise A0087

15 juillet 

L’apprenti-batelier Pierre-Degain Galoy, âgé de 13 ans, tombé dans le bassin, est sauvé de la noyade et de l’écrasement par Balthazar Chiérésin qui, bien que coincé tête en bas entre quai et coque de navire et craignant l’écrasement à tout moment, parvient à remonter sur le quai grâce aux secours.

La Dunkerquoise A0088

5 août 

Ne sachant pas nager, Jean Dewert, journalier tombé de sa bélandre dans le bassin de la Marine, est sauvé par Antoine Aget conducteur de la bélandre Jean-Bart.

La Dunkerquoise A0089

15 août

Agé de 2 ans 1/2, le fils du boulanger Wyts, rue de Paris, est sorti du canal de Bergues par Laurent-Pierre Reinder.

La Dunkerquoise A0090

23 août 

Malgré les recherches acharnée dans le canal de M. Looten et de son fils pour arriver à le sortir de l’eau, Joseph-Louis Dejans, âgé de 12 ans, demeurant 12 rue du Collège, n’a pu être sauvé.

.

La Dunkerquoise A0091

Septembre

Hivin Auguste, Gréeur Canotier, se jette à l’eau pour tenter de sauver de la noyade la petite fille d’un batelier, qui était tombée dans un des canaux qui aboutissent à l’arrière-port.
Il ne put, hélas rapporter à la famille qu’un  corps privé de vie !

a0092

2 septembre

Tombé entre le quai de la Citadelle et un navire, Louis-Auguste Delhors, âgé de 9 ans, est sauvé par M. Smith, second de la Syrène.

La Dunkerquoise A0093

 8 septembre

Philomène Abeels, âgée de 8 ans, tombée dans le bassin du Jeu-de-Mail, est sauvée par Ange-Albert Tempère, batelier de la Virginie.

Le sieur Tempère s’est déjà signalé par plusieurs sauvetages.

La Dunkerquoise A0094

10 septembre

Tombé d’une planche sur laquelle il navigue dans le port avec un copain, Emile Dumont, 11 ans, fils d’un marin habitant 30 rue des Pierres, est sauvé par le marin François-Désiré Huysman 1469h .

Le sieur Huysman s’est déjà signalé par plusieurs sauvetages.

La Dunkerquoise A0095

13 septembre

François Pourre, âgé de 10 ans, tombé dans le port près de la câle des Pêcheurs, est sauvé par le marin Jean Salendrouze habitant 5 rue Guilleminot,

La Dunkerquoise A0096

 

 

9 octobre 

Clémentine Davion Gastalle, femme du conducteur de la bélandre Les Cinq Frères de Saint-Omer, est sauvée de la noyade dans le bassin de la Marine par Jean-Pierre Emile Fabre, second, et Bénédict Geoffret, matelot de l’Eole.

Les actes de courage du sieur Fabre ont été déjà récompensés par une médaille.

La Dunkerquoise A0097

16 octobre

Oscar Lachèvre, 3 ans, fils du conducteur de l’Union à quai au bassin jeu-de-Mail, est sauvé de la noyade près d’une écluse aux vannes ouvertes par le conducteur d’un autre bateau, François Bouvignie de Mortagne qui venant de diner se jette tout habillé dans l'eau mettant en péril ses propres jours.

La Dunkerquoise A0098

25 octobre

J. Pentout, mousse sur le bateau 123 de Calais est sorti de l’eau et ramené sain et sauf sur le 123 par Philippe Bouquet, marin à bord d’un navire anglais.

La Dunkerquoise A0099

  25 octobre 

Jean-Pierre Jouin, 8 ans, tombé dans le port près des ponts de la Citadelle, est sauvé par Joseph Jean Coffyn, marin et M. Leys, constructeur de navires.

La Dunkerquoise A0100

28 octobre

Tombée de son bord entre les écluses du bassin de la Marine, Cécile Dardin, marinière sur la bélandre Les Deux-Frères de Guines est sauvée par Marc Royer, commandant du Jeune-Alfred.

Le sieur Royer s’est déjà signalé par plusieurs actes de dévouement.

La Dunkerquoise A0101

 

Sources 

Annales du sauvetage et presse diverse