Année 1845

Sauvetages individuels

 15  personnes sauvées dont 8 enfants

 

 

Non datés

Jansonne, ouvrier amidonnier de Bourbourg, sauve un enfant de 7 ans tombé dans le canal de cette ville

-  Récompense financière par le département - Journal la Dunkerquoise - A0045

 

Charles Lavie, futur patron du canot de sauvetage et  âgé de 17 ans se jette à l’eau pour sauver un homme qui y était tombé.

Dossier Léonore et Annales du sauvetage maritime - A0048

18 avril

Une heure de l'après-midi M Bouvou conducteur de flotte de bois fait un faux mouvement en manoeuvrant une des écluses du sas octogone et tombe dans l'eau. M Minart, douanier et Bollart père et fils , scieurs de long,  le retire de sa facheuse position

La dunkerquoise du 18 avril- A0049

14 avril

Jean Declercq, marin sur l'AIGLE , voulant sauter des haubans du navire sur le quai, avec l'assistance d'un apprenti voilier de 13 ans nommé Henri Maes, tombe dans le port entrainant  le jeune mousse. Au cri "deux hommes à l'eau" M Soutier second à bord de l'AIGLE  accourt se cramponne d'une main au bâtiemnt et parvient à sauver le mousse puis le marin. Ce avec l'assistance du douanier Delattre

 né le 19/12/1834 à Dunkerque Maes s'y marie le 23/08/1869 profession Journalier

La dunkerquoise du 18 avril A0050

 

16 juin

Le nommé Henri Adam fils de Benoît meunier à Zuydcoote, et agé de 4 ans  tombe dans le canal de Furnes. Le sieur Wulles, douanier en poste à Zuydcoote   est attiré par les cris de témoins. Il saute dans le canal et arrache à une mort certaine cet enfant qu'il remet entre les bras de son père.

Henri Adam né le 7/10/1841 à Zuydcoote, fils de Benoit Jacques, se marie à Coudekerque Branche le 10/06/1871

 

Ministre de l’Intérieur médaille d’honneur en argent attribuée par le roi 

Le Moniteur Universel21 juin

La dunkerquoise 21 juin - A0051

10 juin

Disparu sous l’eau dans le port suite à une chute, un enfant de 12 ans est sauvé par le marin Maquignon demeurant 1 rue Guilleminot qui n'hésite pas à sauter tout habillé dans l'eau.

Le Moniteur Universel - A0052

17 juin

Francois Cordier  mousse de 13 ans sauve en se jetant habillé dans le port un enfant de 9 ans nommé Palette alors qu'il disparaissait déjà sous l'eau.

A0053

23 juin1

Pierre Félix Vranken marin de 15 ans voit au niveau du sas octogone un enfant emporté par le courant dans le canal de Furnes. Il saute habillé dans l'eau, arrive à le saisir et la ramène au rivage. Par des soins empressés, il le ramène à la vie et le rend sain et sauf à son père M Haydock rentier anglais rue de Furnes

La Dunkerquoise 26 juin - A0054

24 juin  

Le sieur Jean-Marie Codde, pêcheur, agé de 34 ans, demeurant rue du Nord, N° 13,a retiré du port un enfant de 8 ans, nomme Berquin, qui etait sur le point de s'y noyer. 

  Récompense financière par le département - Journal la Dunkerquoise - A0055 
 

8 juillet

Dimanche dernier, le sieur Jean-Marie Codde, pêcheur, agé de 34 ans, dcrneurant rue du Nord, N° 13, a sauvé, au risque de périr lui-même, un  jeune homme de 19 ans, nommé Schallier, tombé dans le port entre le bâtiment et le quai.

  Récompense financière par le département - Journal la Dunkerquoise - A0056

7 juillet 

Bergues : Trois enfants âgés de 3 à 7 ans jouaient sur le quai. L'un d'entre eux tombe à l'eau. Alerté par les cris poussés par un  témoin de l'accident le sieur Gryson, fruitier,  plonge, tout habillé,  pour chercher l'enfant dont seule la casquette indiquait l'endroit de sa chute.  Après 6 ou 7 minutes il trouve le corps de l'enfant posé au fond et inanimé.

Transporté dans une maison voisine le jeune Vanlenberghe recoit de monsieur Cleyx chirurgien tous les soins nécessaires.  Aidé par la boite de fumigatoire et après deux heures de soins l'enfant revient à la vie.*

Récompense financière par le département - Journal la Dunkerquoise - A0057

14 juillet

4 heures de l'après-midi mademoiselle Ursule Amarre voulant passer de sa bélandre au quai tombe dans  l'eau entre deux bâtiments. Michel Benard qui n'en est pas à son premier sauvetage, se laisse pendre par un cordage  et  saisit la jeune femme qu'il maintient hors de l'eau. ils sont tirés de cette facheuse posture par d'autres marins présents sur les lieux.

A0058

28 juillet

A grand peine, le journalier François Heize, demeurant 49 rue Neuve, sauve d’une noyade certaine Louis Vilain, tourneur de chaises, 35 rue de Soubise, tombé, en état d'ivresse, dans trois mètres d’eau dans le canal du Quai au Bois.

Récompense financière par le département

Journal la Dunkerquoise

Le Moniteur Universel - A0047

23 août

Armand Fauconnier, ouvrier peintre, occupé à repeindre l'arrière du DUNKERQUOIS bascule de l'échelle et tombe à l'eau. Il reste plusieurs minutes sans être secouru. Gérard Revel, journalier, accourt se jette à l'eau, plonge plusieurs fois et arrive à ramener le peintre à la surface du bassin. Epuisés ils seront tous les deux secourus par Désiré Gontier journalier 11 rue Caumartin qui s'élance de deux mètres dans le canot amarré à coté du DUNKERQUOIS et retire les deux personnes de leur position.

Récompense financière par le département - Journal la Dunkerquoise

Le Moniteur Universel

La dunkerquoise 25 août - A0046


4 septembre

Une femme de 75 ans, aliéné mentalle, est retirée de l'eau dans les canaux. Sauvée par deux employés de l'octroi elle paraissait mécontente d'avoir été sauvé.

La dunkerquoise 8 septembre 1845 - A0059 

Sources

Journal La Dunkerquoise

Compte rendu de la Société Humaine