Qui sont les canotiers , sous-patrons et patrons des canots de sauvetage depuis 1834 ?


 

Les sauveteurs en mer, en toute logique, avec toutefois de rares exceptions,  sont issus du monde maritime (pilotes, lamaneurs, gréeurs, marins, pêcheurs, etc )

Arsène Bossu disait à un journaliste :
Des sauvetages ? Mais, tout le monde en fait. Si un homme tombe dans la « baille », est-ce qu'on ne va pas le chercher ? Il n'y a à cela aucun mérite.

Cette phrase résume leur état d'esprit et si on y ajoute la solidarité, quasi innée des gens de mer, on peut comprendre ce qui poussait et pousse encore, ces femmes et ces hommes à répondre présent pour aller sauver leurs semblables bien souvent dans des conditions climatiques plus que détestables.

 

S’ils touchaient des subsides pour leurs interventions, l’analyse des sommes perçues (disponible ici) lève toute ambiguïté sur un éventuel intérêt financier.

 

Les patrons et sous-patrons de Dunkerque

La grande majorité des patrons, sous-patrons des canots de sauvetage avaient des professions de pilote et de patron-lamaneur. Autrefois ces professions étaient d’ailleurs réunies dans une seule corporation appelée « pilotes lamaneurs » où les rôles étaient toutefois bien définis. Ainsi un simple lamaneur ne pouvait faire entrer un bateau au port sans risquer de sanctions. (Voir renvoi sur les pages lamanage et pilotage)

 

Des exceptions avec

Charles Lauwick tonnelier à bord des goélettes islandaises

Francois Tixier l’emblématique entrepreneur de lestage

Jean-Baptiste Caron premier patron du canot de sauvetage, officier au long cours et chef à terre des pilotes

Jules Aimé Conseil officier au long cours et officier de port

Les canotiers sont, en l’état de mes connaissances, issus du monde la mer.

 

Les patrons et sous-patrons de Gravelines

Les patrons, sous-patrons des canots de sauvetage avaient des professions de pilotes du port et de patrons pêcheurs locaux.

 

Les patrons de Fort-Mardyck

Les patrons des canots de sauvetage avaient des professions de patrons pêcheurs locaux.

 

 

Le sauvetage une histoire familiale

Les familles dunkerquoises

Bommelaer famille de pilotes 2 patrons, 2 canotiers

Bossu  famille de lamaneurs, ayant fourni trois patrons ( de père en fils), 4 canotiers

Eggrickx marins, 5 canotiers

Loyer  lamaneurs et marins 11 canotiers

Norbert  marins 5 canotiers

Taylor famille de lamaneurs 1 sous patron et 5 canotiers

 Weus pilotes et marins 1 patron

 

 

Brunet  3 patrons du sauvetage  de la même famille et des canotiers avec cette particularité d’avoir fourni des patrons aux stations de Dunkerque et Gravelines

 

Les familles Fort-Philippoises

 

Leprêtre 2 patrons et 10 canotiers sans  liens familiaux précis entre eux. Pilotes et pêcheurs

Agez 7 canotiers pêcheurs

Creton 1 patron 6 canotiers pêcheurs

Evrard 6 canotiers

Fournier 10 canotiers

Lemaire 6 canotiers

Vérove 5 canotiers

 

Les familles Fort-Mardyckoises

Hars 2 patrons et 3 canotiers

 

Il ressort également des données familiales que les unions entre familles de sauveteurs étaient courantes. Cela sera développé prochainement.