Dimanche 18 octobre 2020

10H00   Hommage à Max Blondeau

 

En rentrant d’un sauvetage de nuit les sauveteurs de Dunkerque retrouvaient la grande famille de la SNSM réunie à la station  avec le centre de formation et la station de Calais, les entités de Lille et Saint Omer, et le siège parisien de la SNSM afin de dire au revoir à un de ses membres.

Maître nageur, formateur entre autres,  Max Blondeau s’est éteint des suites d’une longue maladie. Tous ses amis de la SNSM étaient présent pour accompagner sa famille et ses amis  lors de la dispersion de ses cendres au large de Dunkerque.

Arnaud Kurzenne, inspecteur général des nageurs sauveteurs au siège était présent pour retracer le parcours de ce sauveteur et apporter son soutien à la famille. Il fit le discours suivant :

Chère famille, chers amis, chers sauveteurs

Nous sommes tous aujourd’hui rassemblés pour rendre un dernier hommage à Max. Et il est bon de se rassembler en cette période particulièrement troublée. Max nous a quitté trop vite. Votre peine, notre peine est encore vive.

Les sauveteurs en mer qui sont rassemblés ce matin auprès de vous, chère Béatrice, chère famille, chers amis de Max, sont venus nombreux, par leur présence, en apporter le témoignage. Nous sommes là pour vous exprimer notre grande peine et notre compassion devant cette disparition. Nous partageons votre douleur.

Cette disparition aussi brutale que rapide plonge aussi la famille des Sauveteurs en mer dans la consternation car, à vos côtés, nous sommes profondément touchés par la disparition d’un camarade tellement investi dans notre mission. Il incarnait si bien les valeurs qui sont les nôtres.

Max BLONDEAU commence sa vie professionnelle en tant que Maître-Nageur Sauveteur à la piscine municipale de Valenciennes en 1974, là où il est né. Il a formé plusieurs générations à l’apprentissage de la natation et au sauvetage. Il rentre à la SNSM en 1984 et rejoint le centre de formation de Sambre Escaut. Il poursuit sa formation de nageur-sauveteur et sa première affectation en poste plage est le poste de secours du Crotoy.

Il devient moniteur national de secourisme puis responsable de la formation permis bateau, et participe activement à la formation des nageurs sauveteurs. Il intègre les jurys du BNSSA. Très tôt il a voulu transmettre son savoir. Il était heureux de transmettre sa passion et ses connaissances. En parallèle il accumule l’expérience de NS : il est affecté au Lavandou comme chef de poste de 1989 à 1991, puis devient chef de secteur dans la Somme.

Il a toujours soif d’apprendre : il suit les stages techniques de moteur hors-bord et le stage nav cot.

Il intègre le CFI de Lille en 2008 et il en devient rapidement le directeur adjoint. Au centre de formation, il entretient et répare une vedette de formation et s’inscrit au stage technique de moteur in bord diesel.

Max était un pilier du centre de Lille, l’un de ces formateurs qui se sont succédés bénévolement pour former tous ces jeunes sauveteurs. C’était un passionné : je me souviens avoir passé une journée avec lui à Gravelines lors d’un stage mer du CFI. Il m’avait présenté un nouveau semi rigide que le CFI venait de recevoir. J’avais ressenti cette passion qui l’animait et qui m’avait impressionné. En 2010 il est en poste à Arcachon puis il a une fin de carrière active pour la surveillance des plages, il est affecté sur un poste d’intervention à Port Manech en Bretagne. Il y était encore en 2019.

Après 43 ans d’activité professionnelle de maître-nageur, il prend une retraite bien méritée. Après 36 ans de service bénévoles comme formateur et nageur sauveteur au sein de la SNSM, Max BLONDEAU manifestait toujours autant d’enthousiasme dans son engagement bénévole au sein de la SNSM.

Toute sa vie a été dédiée au sauvetage, au don de soi et à la transmission de son savoir. Toute sa vie, il a été positif dans ses idées, ses actions et d’une grande disponibilité pour tous. Il était quelqu’un d’apaisant et de rassurant.

La SNSM était sa seconde famille. C’était un homme passionné, généreux et ouvert. Son courage dans les interventions de sauvetage ainsi que son parcours de formateur au terme d’un engagement professionnel puis bénévole exceptionnel au sein des sauveteurs en mer, démontre s’il en était encore besoin, que Max était un grand homme au service des autres et du bien commun.

Au nom de la grande famille de la SNSM, au nom de son Président Emmanuel de Oliveira, nous voulons nous recueillir avec vous pour témoigner à Max notre amitié, notre respect et lui dire qu’il ne sera pas oublié.

MAX BLONDEAU - SNSM

Crédits photographiques 

Famille Max Blondeau

Jean-Louis Lefebvre Station SNSM de Dunkerque