29 MAI 1940

*Sauvetage du GRENADE*


X personnes sauvées

 

En fin d'après-midi, vers 17 h 55, le destroyer britannique Grenade (C.C. R. CL. Boyle, R.N.) est atteint par une bombe, le long du môle est de Dunkerque et commence à couler dans le chenal. Une bombe est passée au travers d'une cheminée.

Parmi tous les navires britanniques présents, seul le destroyer VERITY parvient à quitter Dunkerque intact.

Le commandant Thomas Salomont raconte :

Sur le remorqueur TRAPU comme capitaine, sauvetage d’une grande partie de l’équipage et de soldats anglais tombés à l’eau ou réfugiés sur des radeaux surchargés, prêts à couler, du destroyer anglais GRENADE qui avait reçu une bombe d’avion au moment où il embarquait le personnel sur la jetée est de Dunkerque

J’allai débarquer aussitôt les naufragés au sas Trystram et ensuite je retournai sur les lieux du naufrage, où le destroyer en dérive, avait le feu à son bord sur la partie avant. Les munitions de la pièce de canon explosaient sous l’effet de la chaleur de l’incendie, ce qui rendait la manœuvre très dangereuse.

Je réussis quand même à dégager le chenal, et à échouer le destroyer près du nouveau sas ; à peine avais-je fini cette manœuvre, et m’étais-je écarté d’environ 100 mètres de l’échouage, que le destroyer explosa et coula.

Je considère que, sans cette manœuvre accomplie, ce destroyer dérivant en travers du chenal aurait pu exploser et de ce fait embouteiller le chenal de Dunkerque et entraver l’évacuation en un moment critique par l’avant-port.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sources:

DK Epaves

Archives  Famille Salomont

Crédit Photo Dunkerque Epaves

 

 

gallery/epaves

Destroyer anglais
Mis en service le 28 mars 1936
Longueur: 98,45 m, largeur: 10,06 m, tirant d’eau: 3.78 m
Déplacement 1980 T
Vitesse 36 noeuds
Equipage: 9 officiers et 136 matelots.

gallery/grenade2
gallery/grenade1
gallery/__sage tete

Saga de Thomas 

à retrouver ici