Exposition Ostende 1901 
Les inventions du sauvetage 


Pourtant à cette époque il n'était pas poli de tirer la langue

Cela part sans aucun doute d'un bon sentiment......

heureusement pour nous les techniques ont évoluées 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tous les lecteurs des Annales connaissent la pince tire-langue du docteur LABORDE, ainsi que le système des tractions rythmées qu'il a Iimaginées et qui a déjà rendu les plus grands services

La Société Centrale en possède un grand nombre distribué un peu partout sur le littoral, ce qui a permis de rappeler à la vie des cadavres de noyés, plus d'une fois et après plus de trois heures de soins.

Pour éviter le découragement de ceux qui pratiquent la traction, et aussi pour leur éviter une fatigue réelle, le docteur LABORDE a imaginé un appareil muni d'un mouvement d'horlogerie qui opère la traction automatiquement  avec le cadence voulue.

Cette cadence  pouvant  varier entre 25 à 40 voire 50 tractions par minute.
Cherchons volontaires pour tester la machine !!!

Sources BNF Gallica

Annales de la Société Centrale de Sauvetage des Naufragés 

 
 

 

 

 

appareil tire langue