13 octobre 1898

Sauvetage du PILOTE N°1

11 personnes sauvées

 

 

Armement du Gravilla

 

En mer
Il faisait une brume à couper au couteau, notre corvette se trouvait environ deux milles est-ouest de la pointe de Dungeness, courant tribord amures, tout bien à bord. Vers sept heures du matin, le bruit d'une sirène sifflant continuellement nous signale la présence d'un vapeur.

Nous n'eûmes pas le temps de l'apercevoir, dans l'espace de quelques secondes ce vapeur abordait violemment notre navire, pénétrant avec son étrave droit dans le milieu des flancs qui furent ouverts jusqu'à un mètre cinquante dans le pont tant le choc fut violent.

Le danger était imminent pour tous, sept pilotes et quatre matelots pilotes. Il ne fallait pas songer à avoir recours aux pompes, la corvette coulait bas.

Nous nous portâmes à l'avant, l'un en caleçon, l'autre sans souliers, enfin ceux qui étaient de quart en bas à demi vêtus.

Heureusement le vapeur abordeur qui se nommait GRAVILA était de nationalité espagnole et avait, comme la plupart des steamers de cette nationalité, une guibre, et par les chaînes de sous-barbe du beaupré nous parvînmes tous à nous hisser à son bord, le vapeur restant un moment accolé à notre corvette en train de sombrer.

Vers midi, le Capitaine espagnol nous fit prendre place dans le bateau d'un côtier appelé «Dealman» qui nous déposa à la pointe de Dungeness d'où nous sommes partis pour Douvres et nous avons traversé le détroit avec la malle qui allait à Calais. L'équipage était composé de :

Jacques Jannekeyn, patron, Heendrickxen, Eeckman, Schabanel, Pillaert, Boyer, Benard et Rots, Pilotes, Giron, Dejonghe, Bouteille et Carru, matelots. Le pilote Pillaert qui tenait la barre au moment de l'abordage a été blessé aux côtes à la suite du choc ». 

Source 

Archives municipales de Dunkerque Le Nord Maritime" du 15 octobre 1898

 

 

 

 

 

Ce sauvetage bien que ,non  opéré par des sauveteurs dunkerquois, trouve sa juste place sur ce site car il concerne nombre de sauveteurs dunkerquois et que le pilote N°1 a participé à plusieurs sauvetages.