8 novembre 1987

Sauvetage du MARGOT

sans résultat heureux

 

 

 

 

 

 

 

 

Gravelines

 

13 heures 30, la station est informée que le MARGOT, canot à moteur de 5,50 metres, immatriculé à Dunkerque, arme par 3 hommes, a chaviré dans l'E-N-E de la jetée est de Gravelines. Le vent de N-N-O souffle force 8 à 9, la mer est forte.

La vedette S.N.S. GERMAINE COTTY appareille à 13 h 45 nous mettons en attente d'une hauteur d'eau suffisante pour passer la barre d’entrée. Le vent continue de fraîchir. A 14 heures 05, à la suite d'une violente rafale et d'importants rouleaux déferlants, nous sommes subitement et brutalement drossés sur la jetée de Petit Fort Philippe : nous manœuvrons aussitôt pour nous dégager et reprenons l'axe du chenal. La vedette répond bien à la barre et au moteur sans entrée d'eau apparente.

Les pompiers sur la plage nous avisent alors que deux hommes sont encore à l'eau et que nous sommes le seul moyen maritime présent sur les lieux. Nous poursuivons donc notre intervention.

14 h 25, nous passons les jetées. La mer est forte et accuse des creux de 4 a 5 mètres. Il est difficile dans ces conditions de distinguer une présence sur l'eau.

CROSS Gris-Nez nous avise qu'un hélicoptère arrive sur les lieux.

15 h 45, hélicoptère signale qu'un corps est rejeté sur la plage.

16 h 00, hélicoptère signale la présence d'un deuxième corps sur la plage a peu de distance du premier.

16 h 30, nous accostons au ponton. Les dégâts causés à notre vedette sont importants, et on doit la considérer comme indisponible un certain temps.

 

 

 

Source

Annales  SNSM 1987  Archives SNSM Paris

 

Patron du canot

Joël Brunet

Mécanicien

Jean-Marie Strebelle

Canotiers

Bruent, Raymond Wadoux

Président de la station

Jules Fournier