2 décembre 1886

Sauvetage du trois-mâts REPUBLIC

15 hommes sauvés

Patron du canot : Charles Gossin

 

Sous-patron : Edouard Léon Flamein

 

Armement :  Charles Bèle - Louis Boyez - Léon Combe - Edouard Darnet

Arthur Houzé - Pierre Houze – Ernest Maes - François Noedts 

Henri Questroy - Rose Henri - Marc Truquet - Constant Yvers

 

Patron du remorqueur : Joseph Noedts

 

Armement du Juliette Marie 

 

 

Dunkerque :

 

Le trois-mâts américain REPUBLIC monté par quatorze hommes d’équipage et un pilote, n’ayant pu lutter contre un vent de Nord-Nord-Ouest grand frais et une grosse mer, alla s’échouer dans la nuit, vers 4 heures, à 1200 mètres environ à l’Ouest des jetées. Averti, à 7 heures 30 par deux coups de canon d’alarme tirés par le sémaphore, le patron Charles Gossin fit immédiatement armer et mettre le canot de sauvetage à la mer.

 

Après avoir franchi les jetées, le canot réussit à gagner la haute mer à l’aide des avirons, et se dirigea sur le lieu du sinistre qu’il atteignit à 8h30.

Après avoir manœuvré, non sans danger, pour aborder le navire en détresse par tribord, il parvint à l’accoster et les naufragés purent être recueillis, malgré un violent ressac qui rendait cette opération des plus difficiles.

 

Une fois terminée, le canot en sortant des brisants reçut plusieurs coups de mer qui le remplissaient entièrement d’eau et de sable, pouvant compromettre la manœuvre.

Il parvint néanmoins à gagner le large où il rencontra le remorqueur JULIETTE MARIE, capitaine Joseph Noëdts, qui le ramena au port à 9 heures 30 et où il débarqua à la cale des pécheurs les quinze hommes (y compris le pilote) du trois-mâts REPUBLIC

 

 

 

 

 

Sources

BNF Gallica Société centrale de sauvetage des naufragés 1866 – 1939

Dossier Légion d'Honneur de Charles Gossin

 


 

gallery/horloge

Durée de la sortie

2H00