gallery/horloge

Durée de la sortie

1H45

 

22 aout 1882

Sauvetage de la goélette PHOEMIE DE GOOLE

4 hommes sauvés

 

Participants  depuis le poste du Riban :  Victor Camille Bethleem -

Carru - François Adolphe Derycke - Duyot - Georges Joseph Marquette

 

Patron du canot : Jacques Bommelaer 

 

Armement du canot

 

Armement du remorqueur Marine

 

 

Dunkerque

 

Vers trois heures du matin, par une tempête d’Ouest-Nord-Ouest, mer très grosse, la goélette la PHEMIE DE GOOLE ayant manqué l’entrée du port, alla faire côte à cent mètres environ de l’estacade Ouest.

 

Le poste du Risban ayant été averti une demi heure après l’événement, le sous-brigadier Derycke et le préposé Bethleem, munis chacun d’une ligne Torrès, s’empressèrent de se rendre sur le lieu du sinistre, et parvinrent avec l’aide du sieur Marquette, employé au marégraphe et les sieurs Duyot et Carru, guetteurs du bout de la jetée, à sauver les quatre hommes de l’équipage.

 

Au moment de l’échouement, le capitaine voyant le danger qu’il courait, avait fait embarquer sa femme et son petit garçon, âgé de quatre ans, dans le canot du bord.

Mais celui-ci chavira presque aussitôt, et la femme et l’enfant disparurent sans qu’il ait été possible de les secourir.Le matelot qui dirigeait cette embarcation put seul revenir à bord.

 

Prévenu par les services du port le patron jacques Bommelaer fit armer le canot de sauvetage et partit à l’aviron rejoindre le remorqueur MARINE qui fit route vers le lieu du sinistre.

 

En passant les jetées ils apprirent le dénouement tragique du naufrage mais ne pouvant éviter le banc du port en raison de la grosse mer le MARINE les remorqua au large.

Puis l’embarcation rentra au port à 5H45. L’équipage du canot fit preuve de la plus grande endurance.

 

Source

BNF Gallica  Annales de la Société Centrale de Sauvetage des Naufragés