9 novembre 1878

-Sauvetage du brick-goélette suédois KEPLER-

Equipage sauvé - 1 sauveteur décédé

 

 

 

Patron du canot : 
Charles Alexis Gossin

Sous patron :
Pierre Emile Marquette

Armement du canot  : 
Charles Joseph Baude - Louis Jean Désiré Bollangyer -

Jérome Gustave Cornil Deuwel - Louis Jean Demester -
Edouard Léon Flamein - Auguste Pierre Huret -
Jacques François Jannekeyn - Antoine Nicolas Labat -

Emile Maryn - Sioen - Henri Jean Eugene Weus

 

Dunkerque :

 

A 3h30 le brick-goélette suédois KEPLER est signalé par le sémaphore en détresse dans la passe de Zuydcoote.

 

Cet avis est immédiatement communiqué par M. Berteloot, trésorier du Comité, au pilote Gossin, patron du canot, qui rallie ses hommes.

Le canot qui avait été remisé à 3 heures est relancé de nouveau et à 4 heures 30 il doublait les jetées et faisait route à la voile et à l'aviron mais le jusant qui se faisait sentir retardait la marche de l'embarcation, la nuit venait, le temps était couvert..

Après avoir louvoyé dans la passe de Zuydcoote sans rien rencontrer, le patron Gossin voyant ses hommes mouillés et transis de froid, l'un d'eux le nommé Deuwel s'étant évanoui vers 11h00, se décide à faire route pour Nieuport afin de mettre cet homme à terre et de le faire soigner.

Arrivé à Nieuport à 1h30 du matin il repart à 3 heures après avoir fait réconforter ses canotiers ; après avoir louvoyé avec le jusant, le patron Gossin aperçut enfin au petit jour le KEPLER mouillé dans la passe sur l'accore de Hills Bank et ayant toujours son pavillon en berne.

Le canot accoste le navire et des offres de service sont faites au capitaine qui refuse tout d'abord, mais comme KEPLER était désemparé d'une grande partie de ses voiles et de ses chaînes et que l'équipage avait déjà disposé les sacs pour s'embarquer dans le canot de sauvetage, le capitaine demanda s'il pourrait être conduit à Ostende et à quel prix.

 

Le patron Gossin lui dit que le but de la Société Centrale de Sauvetage était de porter aide et secours aux marins et qu'il ne pouvait lui demander aucune rétribution. Puis ayant mis 6 hommes à bord il a appareillé et fait route pour Ostende où il est entré à 11 heures 30 du matin sans le secours du pilotage.

 

Le remorqueur le PROGRES de Dunkerque que le Comité avait envoyé à la recherche du canot de sauvetage est arrivé à Ostende à midi 30, il a pris le canot à la remorque et l'a ramené à Dunkerque où il a mouillé à 6 heures 30 du soir.

 

Nos hommes ont été à Ostende l'objet de la plus vive sollicitude de la part de M. de Pina Consul de France qui leur a avancé l'argent nécessaire pour qu'ils puissent se restaurer après la pénible navigation qu'ils venaient de faire et nous sommes très reconnaissants à M. de Pina de sa bienveillante sympathie.

 

La conduite du patron Gossin dans cette circonstance est digne des plus grands éloges, il a été du reste admirablement secondé par son équipage.

 

Lettre officielle de M. le Ministre de Suède et de Norvège à Paris informant qu'il a porté à la connaissance de son gouvernement le dévouement des canotiers de Dunkerque en opérant le sauvetage de la goélette suédoise le Kepler. 

 

Le canotier Louis Jean Désiré Bollangyer décèdera quelque jours après des suites de ce sauvetage (Le grand Echo du Nord de la France)

 

Source *

BNF Gallica  - Société Centrale de Sauvetage des Naufragés

 

 

 

Durée de

la sortie

24h00

Le gouvernement Suédois attribue

Médaille d'or

Charles Gossin

Lettre de remerciements

Equipage du canot

 

La Société Centrale de Sauvetage des Naufragés attribue

Médaille  Argent 2°  

Gossin   Charles Alexis

Médaille de Bronze

Baude  - Charles Joseph   - Bollengyer  -   Claeyssen  - Jean Jacques Edouard  - Costard  - Armand François Jules  -Demester  - Louis Jean   Deuwel  - Jérôme Gustave Cornil - Flamein  - Edouard Léon  -   - Huret  -   -   - Jannekeyn  - Jacques François  -   - Labat  - Antoine Nicolas

Roi de Norvège et de Suède