3 décembre 1877

Sauvetage de la goélette danoise ELISE

Equipage sauvé

 

 

 

Patron du canot :

Antoine Ficquet

 

Armement du canot : 

Chabanel - Cogge - Jules Pierre Louis Conqoeur

Antoine Huret - Antoine Nicolas Labat - Ernest Maes

Jean Louis Naessen- Nauslienne - Louis Edouard  Noëdts 

Jean Charles Norbert - Smagghe

 

Dunkerque :

La goélette danoise ELISE, de 141 tonneaux, se rendant d'Horsens à Dunkerque, vient s'échouer, le 3 décembre, à une heure vingt minutes du soir, par temps couvert, vent de Nord-Est mer très grosse, à 30 ou 40 mètres dans le prolongement de la jetée Ouest du port de Dunkerque.

Prévenu de l’événement, le patron du canot de sauvetage sort avec l'embarcation à deux heures quinze et arrive un quart d'heure après le long du bord de l’ELISE, dont le capitaine refuse ses services.

Comme le navire avait déjà une voie d'eau et risquait, à marée montante, de se crever sur les pieux que l'on bat en ce moment au bout de la jetée, le patron crut prudent de laisser le canot à la mer et convoqua ses canotiers pour huit heures du soir, la pleine mer étant à dix heures cinquante-six minutes.

A neuf heures, le canot se rend à la jetée Ouest, à environ 100 mètres de l’ELISE. Le patron débarque avec une partie de ses canotiers pour être prêt, en cas d'accident, à lancer des lignes à bord du navire naufragé.

A neuf heures trente minutes, au moment où le navire flotte et vient buter contre l'estacade et casse son bout, dehors, le patron Ficquet lui envoie une ligne et parvient, avec l'aide de ses canotiers et du gardien du bout de la jetée, à haler l’ELISE à la partie maçonnée de la jetée, où elle est mise en sûreté à l'abri de la mer.
 

Sources

BNF Gallica Annales de la Société Centrale de Sauvetage des Naufragés

 

Durée de la sortie 

7h15