7 mars 1868

Sauvetage d’une goélette anglaise JEAN FRANCIS BOLLER

5 hommes sauvés

Patron du remorqueur : Breynaert

 

Armement de l'Industrie

 

Armement du canot

 

Dunkerque :

Vers 8h00 du matin le capitaine Breynaert à connaissance d’un navire échoué à l’ouest du port. Il fait armer le remorqueur INDUSTRIE et pris en remorque le canot de sauvetage. Le canot comprenait trois employés des Ponts-et-Chaussées, matelot des feux flottants et autres. Je fis remplacer le personnel des Ponts-et-Chaussée par trois marins de l’Industrie.

Je fis route à toute vapeur en forçant le plus possible contre un vent de Ouest-Nord-Ouest grand frais et mer grosse. L’INDUSTRIE fatiguait considérablement parle tangage et forçant la lame et contre courant.

A 9H30 arrivé au plus près du bateau coulé à un demi mille au large de la bouée N°3. Une partie des voiles était dehors et le bateau était coulé au niveau de sa vergue. En approchant je vis 5 hommes cramponnés dans les haubans et menacés à chaque instant d’être enlevés par les lames qui déferlaient au-dessus de leurs têtes. Je manœuvrai pour approcher le plus possible le bâtiment et arrivé à une dizaine de mètres je larguais le canot de sauvetage qui accosta le grand mat avec beaucoup de peine.

Les 5 hommes purent y embarquer. Dans la manœuvre je brisai mon propre canot mais le canot de sauvetage arriva enfin à bord avec les 5 naufragés transis de froid et exténués de fatigue. Ils étaient dans cette position depuis 5 heures du matin.

Le capitaine Schapcott très âgé ne donnait quasiment plus de signe de vie. Nous fûmes obligés de la transporter dans la chambre près du feu et je lui donnai du vin ainsi qu’à ses hommes. Je repris le canot de sauvetage en remorque.

Vers 11h arrivé à quai je débarquais les 5 hommes et les conduisis au consulat de sa Majesté britannique.
 

 

 

Source

BNF Gallica Annales de la Société Centrale de Sauvetage des Naufragés

 

 

gallery/00000 canot
gallery/00000 remorqueur
gallery/horloge

Durée de la sortie

3H00