27 juin 1867

Sauvetage du NOTRE DAME DE GRACE

7 hommes sauvés


 

Patron du canot :
Joseph Leprêtre

Armement du canot

 

Gravelines :

 

Vers six heures du matin, une heure avant la pleine mer, la flottille de pêche sortait du port avec une jolie brise du nord, lorsque le bateau NOTRE DAME DE GRACE, ayant trop tardé à virer pour éviter un abordage, talonna sur le fascinage de l’une des digues submersibles, qui forment à l’entrée du port deux écueils redoutables, et s’emplit presque immédiatement.

 

N’ayant aucune embarcation à bord, l’équipage était en perdition.Il mit son pavillon en berne pour appeler du secours.

 

Aussitôt le patron Leprêtre se jeta dans son bateau-pilote. Mais, à peine débordé, il reconnut qu’il ne pourrait accoster le bateau de pêche avec cette embarcation et revint à terre pour faire armer le canot de sauvetage.

Le lancement fut l’affaire d’un instant, et les sauveteurs arrivèrent sur le lieu du sinistre au moment où les sept naufragés, voyant leur bateau s’enfoncer sous leurs pieds, allaient se jeter à la mer.

Bien que ce sauvetage n’ait pas éprouvé de grandes difficultés, eu égard surtout aux excellentes qualités du canot éprouvées dans des circonstances plus critiques, il n’en fait pas moins honneur à l’initiative empressée ainsi qu’à l’habileté du patron Leprêtre, et au dévouement de ses braves compagnons, toujours prêts dès qu’il y a un service à rendre ou un danger à courir.

 

Source  

 

BNF Gallica  Annales de la société centrale de sauvetage des naufragés