4 janvier 1862

Sauvetage du EDWARD EVERETT

Équipage sauvé

 

 

 

Armement du canot : 

H Denkin- Gekière- Jouin (Père) - Jouin (fils)-

Lienard- Palard- François Tixier

 Armement du remorqueur Commerce

Canot lamaneur

François Désiré Huysmann, Louis Alexandre Dagobert

Joseph Pierre Weus


 

Dunkerque

Le navire américain EDWARD EVERETT commandant Rob.H Lambert de Baltimore est aperçu dans le nord-est de la rade engagé dans les bancs et faisant des signaux de détresse.

Le remorqueur COMMERCE sort aussitôt pour lui porter secours en même temps que le canot de sauvetage.

Pour soulager le navire on coupa les mâts et débarrassa le pont de tout ce qui embarrassait.

Une corde fut passée avec le remorqueur mais celle-ci cassa. Il était impossible de sortir le navire de la position où il se trouvait.

Il y avait 2 mètres d'eau dans les cales François Tixier  et les lamaneurs Huysman et Weus tentèrent en vain de mettre les pompes en action.

L’équipage du bâtiment fut transbordé sur le remorqueur qui prit également le bateau de sauvetage en remorque.

Ce navire avait pourtant un pilote d’Ostende à bord mais celui-ci aurait confondu le phare de Dunkerque avec celui du Galoper.

Une polémique fut lancée, par voie de presse, par les lamaneurs affirmant que, si ils avaient eu la main sur le bateau, celui-ci aurait été sauvé. Cette affirmation sera démentie le lendemain par François Tixier dans une réponse contresignée par le commandant du Edward Everett.

 

Source :

BFN Gallica Le petit parisien

L'Autorité des 3. 6 et  7 janvier 1861