Janvier 1855

-Sauvetage du TRITON-

équipage sauvé

 

 

 

 

 

 

 

Golfe de Gascogne

La goélette dunkerquoise LOUISE MARIE, capitaine Gossard, appartenant à M. Vancausenberghe. rencontra dans le golfe de Gascogne la goélette anglaise TRITON, de Dundee, faisant des signaux de détresse. Le capitaine Gossard s'empressa de se porter au secours de l'équipage et réussit, après beaucoup d'efforts, à se rendre à son bord. Peu de moments après ce naufrage, le navire anglais s’abîma dans les flots.

Le Consul anglais en notre port, ayant eu connaissance de ce fait, offrit un rémunération aux 5 marins de l’équipage du LOUISE MARIE. Ceux-ci aussi désintéressés que braves ne voulurent rien accepter. M. Le Consul ayant instruit son gouvernement de cet acte de dévouement, le Ministre s’empressa de décerner au capitaine Gossard une médaille en or. Il fit en même temps parvenir à son agent une somme de 25 livres sterling (625 F) destinée aux sauveteurs. Cette somme a été remise hier entre les mains de M. Le trésorier des Invalides de la Marine, pour être distribuée aux ayants-droits.

 

Source

Le Moniteur Universel du 22 septembre 1855