4  septembre  1954

*Assistance au NOTRE DAME DES FLOTS

 

 

 

Patron du canot

Louis Bossu

Canotiers

Volontaires

Jules Lavallée - Jean Baudouin

Charles Zonnekynd - Maurice Decanter

Alcide Colman

 

Dunkerque

Vers 7 h. 50, les Services du Port nous ont informé que le NOTRE DAME DES FLOTS , bateau de pêche gravelinois avait lancé un S.O.S., ayant cassé son arbre port-hélice. Il était sur la ligne Ramsgate-Gravelines.

Avec un équipage de volontaires l'AMIRAL RONARC'H  a pris la mer à 8 h. 05 par mer calme, vent nul, visibilité médiocre.

Au large de Gravelines nous reçùmes par naviphone l'ordre de faire demi-tour, le NOTRE DAME DES FLOTS ayant été secouru par un chalutier qui en était à proximité. Retour à midi.

 

Source

Annales de la Société Centrale de Sauvetage des Naufragés Année 1950 - Station SNSM  Dunkerque

 

 

Equipage MAURICE MARGUERITE

Durée de la sortie

4H00

L’Oiseau Bleu ou le Notre Dame des Flots

C'est l'histoire d'un bateau de pêche , construit à partir de 1942 à Grand Fort Philippe au chantier Delpierre , sur les plans d'un harenguier à voiles.
Sa construction en pleine guerre sera problématique , et il ne sera mis à l'eau qu'en 1946 . Il sera finalement motorisé. A Grand Fort on le connaît alors sous le nom de l'Oiseau bleu.

Après 28 ans de bons et loyaux services , et ayant fait une belle carrière au filet dérivant et au chalut, Notre Dame des Flots n'est plus compétitif et ne trouve pas de repreneur . Il est abandonné et délibérément coulé au fond du port de Dunkerque vers 1974.

Mais L'Oiseau bleu ne va pas mourir ..en 1976, il est acheté par un couple en mal d'aventures . Elle c'est Christiane , dite pitchoune , lui, c'est Jean Pierre , dit pepo ... Peu d'argent , mais beaucoup de courage et de ténacité .. 700 francs , c'est ce que leur coûte la coque , Mais elle est coulée , enlisée dans la vase . Il faudra plusieurs mois et plusieurs tentatives pour l'en sortir .

Jean Pierre et Christiane on trouvé un emploi localement , les tentatives de renflouement ont eu lieu la nuit , pour éviter les attroupements de badauds souvent goguenards . Pitchoune s'active dans les quincailleries et autres entreprises de la région pour trouver les pièces d'accastillage d'époque , aidée par les vieux magasiniers . c'est ainsi que Ziegler fait don de tous les réas de poulies, poulies qui seront refaites à la main .Pepo sait tout faire de ses mains ..

Deux autres personnes se sont jointes au groupe, Philippe , le compagnon de toujours , et Didier , qui finalement à l'aube du grand départ , ayant trouvé l'âme sœur , quittera la groupe ..Beaucoup d'encouragements aussi , et des petits cadeaux , pots de peinture , pare battages , matériel de toute sorte , etc de la part des amis de rencontre ou des simples passants .

Sorti de sa souille ,l'Oiseau bleu a déjà connu pas mal de travaux , son pavois a été en partie changé , il faut penser au premier carénage et à une inspection générale de la coque . La photo a été prise sur le grill de carénage aujourd'hui disparu , au niveau du pont du Texel. Un petit guindeau récupéré , sans doute, en position pour hisser les voiles .

Joel Guéna , commandant de Ferry,  participera à leur première traversée de l'atlantique , et atteint par le virus , rénovera à son tour une belle gabare bretonne , "Fleur de Mai" ..

7 années plus tard , 7 années d'efforts , l'Oiseau bleu prend définitivement la mer . Jean Pierre , Christiane et Philippe ont réalisé leur rêve . Ils sont toujours 4 , car si Didier est parti, Fabien est né , il sera élevé à bord. Pendant plus de 30 ans ,le Notre Dame des Flots va sillonner les mers , il aura à son actif 3 tours du monde et 22 traversées de l'Atlantique .

Christiane nous a quitté , comme on dit . Jean Pierre a mis son sac à terre , l'Oiseau bleu  a été cédé à une association qui l'exploite , à La Rochelle . Mais je ne veux retenir que cette image heureuse :

Texte  et crédit photo Alain Derenoncourt

 

Jean-Pierre et Christiane
Oiseau bleu
Carénage