23 décembre 1853

-Sauvetage du NOYADER-

Equipage  sauvé

 

 

 

 

 

 

 

 

Pierre Joseph Leprêtre

 

 

Gravelines 

Pendant la nuit du 23 un navire est venu se jeter à la côte ; c’est le brick suédois NOYADER, d'Arendal, capitaine Gens, chargé de sapin et se rendant à Rouen. Il s’était mis à la côte une première fois vers minuit et était parvenu à se sortir de cette position, mais le matin il a touché de nouveau à l'est du port. L’équipage, composé de neuf hommes, a été sauvé par un courageux pilote nommé Leprêtre, demeurant au Grand Fort  Philippe. Leprêtre, accompagné de cinq hardis marins, s'est porté vers le navire échoué qui était désemparé de son gouvernail et qu’une large voie d’eau menaçait de faire sombrer.

 

 

Sources

Le Moniteur Universel du 31 décembre 1853