26 décembre 1853

Sauvetage du ELEUDE

Bateau abandonné
 

Sauveteurs

Benard  Jamelie

Bouville Derycke,

Couvreur

 

 

Gravelines

 

Les douaniers de Grand-Fort Philippe signalent à la côte un navire anglais le ELEUDE

Aux signaux de détresse que faisait l’équipage du navire, un douanier s’empressa de donner connaissance du sinistre aux pilotes de Gravelines. Aussitôt le pilote Jean-Baptiste Fiquet , accompagné de huit marins, s'élance dans son canot et se dirige vers le navire en péril qui est atteint après que le canot a été deux fois submergé et rejeté sur la grève.

 

Le navire naufragé a été abandonné grâce à l’incroyable opiniâtreté de l’équipage qui refusa les secours qu’ils avaient réclamés avec de si vives instances.

 

Le pilote Ficquet et ses canotiers n’ont pas moins acquis la reconnaissance des malheureux naufragés .

 

Source :

L’Autorité 7 janvier 1854