8 février 1851

Sauvetage du trois-mâts dunkerquois NORMAN

Equipage sauvé

 

Participants au sauvetage : Neuts Gaspard et les lamaneurs

 

 

Dunkerque :

 

Dans la nuit du 8 au 9 février, Gaspard Neuts se signale de nouveau par un fait qui rappelait celui de 1825. L’obscurité la plus profonde régnait de toutes parts, la brume enveloppait les estacades et les phares, impossible de trouver sa route au milieu de la rade, changée, pour le moment, en périlleux labyrinthe.

Un trois–mâts dunkerquois le NORMAN armé par Gaspard Malo et commandé par le capitaine Versaille fait côte à l’est du port.

Pas un canot lamaneur n’osait affronter les brisants, Gaspard Neuts se rendit à bord, en se jouant du péril, et d’une voix tonnante, il appelait d’autres secours. Enfin, sa conduite trouva des imitateurs.

Les lamaneurs suivirent le brave Gaspard Neuts et arrivèrent à porter une amarre sur le trois mâts afin d’établir un va et vient.

 

Sources

Archives municipales de Dunkerque – Michel Dahaene « Drames en mer »

Archives municipales de Dunkerque –Fortune de mer sur les bancs de Flandre – Jean-Luc Porhel

 

gallery/00000 lamaneur