28 février 1740

-Sauvetage d’une chaloupe des pilotes-

4 personnes sauvées

 

Commandant de la corvette:  

capitaine Suywers

 

Armement de la corvette

 

 

Dunkerque

La petite chaloupe des pilotes côtiers se rend en rade près de la corvette, entre les deux et trois heures, pour changer l’équipage du dixième jour, selon l’usage.

La chaloupe ramène le capitaine Laurent Saveru, quatre pilotes et deux matelots dont le service était fini.

Elle range du côté de l’Est pour profiter du jusant mais sombre en virant de bord. Les occupants de la corvette qui s’aperçoivent de cet accident, coupent les câbles et font voile vers la chaloupe en toute hâte.

 

Par malheur, on ne parvient à sauver que deux pilotes et les deux matelots ; et, malgré les plus courageux efforts du capitaine Suywers et de ses hommes, ils ont la douleur de voir se noyer le capitaine Saveru et les pilotes Jacob Ameloot et Cornil Bart.​

 

A dix heures du soir, la corvette arrive dans le port, et le capitaine Suywers fait porter à terre les hommes qu’il vient de sauver et dont on déplorait déjà la perte.

Ce sinistre arrivé dans un rare moment de calme et dans des conditions si exceptionnelles, causa en ville la plus douloureuse impression.

 

Source :

Société dunkerquoise pour l’encouragement des sciences, des lettres et des arts