3 décembre  1931 

-Sauvetage du JEANNE-

12 personnes sauvées
 

Patron du canot

Edouard Brunet

 

Armement du Amicia

 

 

 

Gravelines

Le 3 décembre 1931, vers 15 h. 30, j'ai été prévenu, par le sémaphore de Petit-Fort-Philippe, qu'il y avait un bateau à la côte à environ 100 mètres de la jetée est. Il avait son pavillon en berne pour demander du secours, car la mer était démontée et les vagues passaient par-dessus.

Ce bateau était le dundee à moteur JEANNE, du port de Gravelines, monté par douze hommes d'équipage, de Grand-Fort-Philippe.

Je réunis aussitôt les canotiers et, en moins d'une demi-heure, nous étions partis à la remorque du dundee à moteur Saint-Pierre, patron Léon AGEZ, qui nous largua aussitôt hors des jetées. Nous nous rendîmes aussitôt vers le bateau naufragé. A ce moment, le vent était S.-O., la mer démontée, le courant très violent. Ce n'est que grâce à l' énergie et au sang-froid de mes hommes que nous avons pu atteindre le bateau. Aussitôt accostés, nous avons eu deux avirons brisés.

Tous les naufragés purent, entre deux lames, sauter à bord du canot de sauvetage AMICIA bien que ce fût très difficile ; je fis lever l'ancre et doubler les avirons pour gagner le large où le bateau remorqueur nous attendait. Ce fut, à ce moment, une véritable lutte, car la mer était effrayante ; le bateau nous ramena au port où nous avons débarqué les 12 naufragés sains et saufs.

Il était à ce moment 17 heures environ.

 

 

Source

BNF Gallica Annales du sauvetage maritime