7 mars 1924

Sauvetage de l’AUGUSTA

15  personnes sauvées - 1 sauveteur décédé

 

 

 

 

 

 

Sauveteurs

Adolphe Carru, Lemaire

 

 

 

ISlande

A 15 h00 l’AUGUSTA s’échoue sur les rochers de Kneppavablos à 50 mètres de la côte de Faskry Fjord, L’équipage est sauvé par un filin attaché au rivage par des témoins du naufrage en vue d’établir un va-et-vient.

Sur l’AUGUSTA   Adolphe  Carru fait remarquer qu’étant le seul à bord sans enfants au village, il se doit au sauvetage des autres et que par conséquent la pose du filin devant relier le navire à la terre lui incombe. On le dissuade Il répond en se jetant à l'eau et en gageant vers la côte. Hélas ! le malheur veut que l'amarre s'engage dans ses jambes et qu'il périt noyé. On ramène son corps à bord à l'aide du filin qui l'emprisonne. C'est alors que, pour le salut des autres, le second, M. Lemaire, tente l'opération une seconde fois. Elle réussit et les quatorze hommes sont sauvés. Le capitaine quitte le dernier son navire à 7 h 30 le soir. Les locaux recueillent les naufragés et les hébergent jusqu’à leur départ

Adolphe Carru repose aujourd'hui en terre d'Islande

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’équipage du dundee AUGUSTA part le 19 mars de Reykjavik vers la France.  Il arrive à Dunkerque le samedi 22 mars 1924.

Le dundee Augusta appartient à un armateur M. Place de Gravelines.

 

Source journal autorité des 20 au 27 mars 1924

Annales du Sauvetage maritime.

 

 

A titre d'hommage posthume le Prix Léopold Davillier (500 francs) est remis à la famille d'Adolphe Carru.

 Le 7 mars 1924, son navire s'étant échoué sur les côtes d'Islande, il s'est offert pour tenter d'établir un va-et-vient, en portant une amarre à terre et a péri victime de son dévouement. 

Rapport du commandant Nicolas Zonnekyndt

Cliquez sur l'image pour agrandir