4 octobre 1923  

-Assistance à bateau-

 

 

 

Patron du canot

Etcheverry

Armement du Commandant Voiellaud

 

 

 

 

 

Dunkerque

 

le Commandant du Port, M. BÉNARD, me fit savoir, dans la soirée du 17 mars, qu'il fallait armer le canot de sauvetage, un bateau ayant demandé du secours, dans la direction du bateau-feu flottant : le DYCK

Aussitôt, je me mis à la recherche de mon personnel qui se trouvait au complet à la station du canot vers 19 h. 45.

Nous prîmes disposition pour amener le canot de sauvetage COMMANDANT EUGENE VOIELLAUD et appareillions du quai à 20 h. 15.

Arrivés sur les lieux du bateau-feu flottant DYCK, n'apercevant rien, je résolus d'aller demander au bateau-pilote qui se trouvait à l'ouest du DYCK, dans quelle position pouvait se trouver le bateau qui avait demandé du secours.

Le personnel du bateau-pilote me fit savoir que le bateau devait se trouver à 6 milles, dans le N-E du DYCK

 Aussitôt, je pris la direction indiquée, et dus constater qu'il ne s'y trouvait aucun bateau et qu'il avait pu se renflouer par ses propres moyens.

Je pris la décision de rentrer au port où j'apprenais qu'il était rentré à la marée.

Le vent était de la partie du N.E. très forte brise, le moteur du canot a parfaitement fonctionné, depuis le départ jusqu'à son arrivée au port.

Nous sommes arrivés dans les jetées à 12 h. 30 et nous avons fait la manoeuvre du canot, qui s'est terminée à 1 heure

 

 

Sources

BNF Gallica Annales du sauvetage maritime