4 octobre 1923 

-Assistance à bateau-

 
 

 

 

 

Patron du canot

Etcheverry

Armement du Commandant Voiellaud

 

 

 

 

 

Dunkerque

Le Commandant du Port M. BENARD m'a fait savoir vers 16 h. 20, hier 4 Octobre 1923, qu'un navire demandait du secours.

L'équipage fut vite rassemblé et tous étaient présents à 16 h. 15, dans le hangar, grâce à l'obligeance de M. BENARD qui avait mis à notre disposition une automobile pour y amener les hommes.

Le vent soufflait en tempête par fortes rafales. A 16 h. 20 le canot de sauvetage EUGENE VOIELLAUD tout le personnel au complet. Nous nous sommes mis aux ordres du Commandant du Port qui nous a indiqué vers quel endroit nous devions nous rendre.  Il s'agissait d'un navire en détresse se trouvant à 9 milles dans le N.O  de Dunkerque.

Alors nous faisions route en chenal pour la mer, notre attention fut appelée par des coups de sifflet provenant du bateau pilote FRANCE amarré au quai d'avant port.

Nous aperçûmes du côté du bureau du port des bras qui s'agitaient vers notre direction, indiquant de retourner au port.

Nous nous sommes approchés à portée de voix du quai et là le Commandant du port nous a fait savoir qu'il venait de recevoir un radio du navire signalé en détresse, indiquant qu'il ne se trouvait plus en danger et qu'il n'était plus utile d'envoyer le canot de sauvetage.

Nous sommes retournés vers le ber et nous avons remonté le canot dans son hangar.

 

 

Sources

BNF Gallica Annales du sauvetage maritime