14 mars 1922

Sauvetage du D351

1 homme sauvé
 

Sauveteurs

Le Gunnec

 

 

Dunkerque

 

A 10H40, le canot de pêche D351 talonne puis s’échoue. N’étant pas tenue par son ancre, l’embarcation montée par un seul homme ne tarde pas à courir les plus grands dangers, balayé par le flux d’une marée qui s’annonce très forte.

Un pêcheur à moteur tente de retirer le 351 de sa fâcheuse position mais devant l’insuccès de ses manœuvres doit continuer sa route.

Le brave chef du sémaphore Le Gunnec, déjà titulaire d'une médaille de sauvetage, intervient.

Grâce aux dispositions qu’il prend en collaboration avec plusieurs personnes groupées en hâte, il arrive à embosser le navire naufragé jusqu’à l’arrivée du remorqueur PAUL et JEAN réclamé par téléphone. Le patron du 351 était exténué par les nombreux débordages qu’il avait dû opérer pour maintenir son embarcation.

Source

Nord Maritime 14 mars 1922