12 avril 1919 

-Sauvetage du BUSY BEE-

3 personnes sauvées
 

 

 

 

Patron du canot

François Leprêtre

 

Armement du Sainte Sophie

 

 

 

Gravelines

Le Patron, François Leprêtre, du canot de sauvetage, vient de me déclarer qu'étant prévenu qu'un bateau dérivait le long de la côte Ouest du port de Gravelines avec son pavillon en berne, il a fait aussitôt rassembler son équipage au moyen du cornet d'alarme.

Aussitôt réunis, ils se sont mis en mesure de lancer le canot SAINTE-SOPHIE à la mer. Malheureusement la mer était basse, les soupapes se sont engorgées dans la vase.

Malgré ce contre-temps, le canot a été amené le long du bord du côtre BUSY BEE patron Agaert, d'Ostende, venant de Swansea sur lest.

Aussitôt les trois hommes de l'équipage se sont jetés à bord du canot, en proie à la plus grande frayeur, au point que le patron allait se jeter à la mer pour essayer de gagner la côte à la nage.

Notre retour a été contrarié par le ras de marée et ia violence du vent, plusieurs coups de mer ont déferlé à bord, l'eau ne pouvant s'écouler, les soupapes étant engorgées.

Nous avons mis une heure pour parcourir les 400 mètres qui nous séparaient de la jetée, le côtre était à 6 pieds d'eau et flottait encore, mais il a coulé quelques temps après et a démâté.

Nous avons dû faire tous nos efforts pour ne pas échouer, ce qui nous aurait causé de graves avaries.

Le canot de sauvetage n'a pu être remisé que le lendemain, avec le bourrelet ouvert.

 

 

Source :

Bnf Gallica Annales du sauvetage maritime