1er mai 1969 

Sauvetage bateau de plaisance

3 personnes sauvées

 

 

 

Responsable des pompiers

E. Verriêle

Equipe de plongeurs des pompiers de Dunkerque

 

 

 

 

 

Dunkerque

Un petit plaisancier s'abîme sur la jetée ouest.
Une panne de secteur a causé la perte d'un petit bateau de plaisance, jeudi 1er mai, au matin. Il s'agit d'un bateau appartenant à M. René Vanlerberghe, directeur commercial de la brasserie Cartier et qu'utilisait son fils Christian pour pêcher en mer dans les parages de la bouée II.

M Vanlerberghe avait convié à cette sortie deux de ses collègues. Le temps se gâtant vers 9 h au jusant, les trois hommes décidèrent de rallier le port.

Alors qu'ils arrivaient devant les jetées, le moteur tomba en panne. Le bateau fut drossé vers les enrochements de la jetée ouest, par un fort vent de N.-N.E.

M. Vanlerberghe et ses amis tentèrent d'écarter le yacht de la jetée en utilisant une gaffe mais en vain. La coque se déchira, tandis que les trois hommes se jetaient à l'eau pour atteindre les enrochements et donner l'alerte au sémaphore.

Déjà prévenue par un remorqueur et la pilotine, la capitainerie avait demandé l'intervention des pompiers de Dunkerque. Ceux-ci arrivèrent quelques minutes plus tard sur les lieux, sous la direction de l'adjudant E. Verrièle, avec leurs hommes-grenouilles équipés d'un canot pneumatique.

Le yacht fut repéré en bordure de la jetée ouest. Sous la violence des chocs contre la maçonnerie, il s'abîmait complètement et se trouvait déjà à demi submergé par les flots.
Les trois hommes, sains et saufs furent réconfortés à la tour à signaux où M. Vanlerberghe, éprouvé par le froid, dut recevoir des soins. On tentait vers midi de récupérer l'épave.

 

Aeronaute à la mer

Source

Le Marin édition du 9 mai 1969