11 mai 1956

Sauvetage Yacht Anglais TINKERSIUSS

 

 

 

 

Patron canot

Louis: Bossu

Mécanicien

Maurice Renault

Canotiers

Vincent Mazot ,Jean Baudouin

 

 

 

Dunkerque

 

Alerté à 23 h. 10, hier 11 mai 1956, l’équipage de l' AMIRAL RONARC’H a rallie le canot dix minutes plus tard. A 23 h. 30, ce dernier était mis à l'eau et faisait route, par vent, mer et courant debout, sur Gravelines, où un sinistre était signalé. Reçu du pilote 34, de Dunkerque, le signal aperçu, des fusées rouges à quelques encablures des jetées de Gravelines, la dernière a été lancée à 22 heures

A 1 h. 45, nous arrivions à proximité des jetées de Gravelines et recevions au même instant l'ordre de faire demi-tour, le canot de sauvetage de Gravelines avant déjà sauvé le yacht TINKERSIUSS, en difficulté. Bon fonctionnement du canot à tous points de vue

 

 

Durée de la sortie

Dunkerque 2h40

Gravelines 1h30

 

 

 

 

 

 

 

Patron du canot

 Julien Creton

Sous patron

Alfred Vasseur

Mécanicien

Louis Jonnekin

Canotier

Antoine Dubuis ; J.B Fournier

Julien Agneray Jean Trolle

 

 

Gravelines

Vers 22 heures, j'ai été prévenu par M. Julien Agneray que des fuses de détresse venaient d’être aperçues à l'entrée de Grand-Fort-Philippe. Aussitôt alerté l’équipage a rallié le MAURICE-PINEL qui a appareillé à 23 heures par grosse brise de suroit, mer forte.

A 23 h. 30 nous arrivions le long du yacht britannique TINKERSIUSS se rendant de Dunkerque à Douvres il avait tenté, devant l’état de la mer, de rentrer à Gravelines.

Mais connaissant mal nos abords, et son moteur étant tombé en panne, il s’était échoué à 500 m. dans l’est des jetées. Sans notre intervention il aurait passé un mauvais quart d'heure. Nous l’avons pris en remorque et à 0 h. 30 nous sommes arrivés à Gravelines ou le TINKERCUSS a été abrité dans le bassin Vauban. Trés bon comportement du canot.

 

.Sources

Annales de la Société Central de Sauvetage des Naufragés - SNSM Paris