8 mars 1912.

-Sauvetage de la goélette islandaise FREGATE-

 équipage  sauvé

 

 

 

 

Patron de la goélette

Pierre Maurice Wellems

 

Armement de la Marguerite

Jules Joseph Deroy - Jules Albert Dubuis

Joseph Eugène Dubuis - Joseph Charles Jean Dubuis

 

 

 

 

 

 

En mer à l'ouest des iles Westamnn

 

La goélette gravelinoise MARGUERITE vient au secours de la goélette Frégate  coulée à l'ouest des iles Westmann.

Par tempête de S-O , la goélette MARGUERITE, du port de Gravelines, se trouvait à la cape à l'ouest des iles.

Vers dix heures du matin, elle aperçut la FREGATE, du même port, qui, en détresse, demandait du secours. La MARGUERITE s'en rapprocha et, dès qu'elle fût à portée, le capitaine de la FREGATE fit comprendre à son collégue qu'il avait une voie d'eau et qu'il allait couler.

Une embarcation de la MARGUERITE, armée de quatre hommes et commandée par son capitaine, fut mise à la mer, et dès son arrivée sur la FREGATE, celui-ci constata l'impossibilité pour les hommes d'y rester plus longtemps.

Décidé d'un commun accord, l'abandon fut décidé. Tout l'équipage fut transporté en quatre voyages, avec beaucoup de difficultés, sur la MARGUERITE, qui remettait le lendemain les naufragés au  vapeur-ambulance FRANCE.

Le sauvetage des marins de la FREGATE est certainement dû à l'heureuse intervention de la MARGUERITE et surtout au courage et au dévouement du capitaine et des hommes qui se sont rendus avec lui à bord. Cet acte méritoire, par mauvais temps et mer très houleuse, leur fait le plus grand honneur.

 

Source

 

BNF Gallica Journal officiel de la République 31 octobre 1912 et  23 mai 1913

Les membres de l'équipage cités ont tous été décorés par le ministre de Marine et ont recu le prix Henri Durand de Blois d'une valeur de 400 à 150 francs.

Médaille argent 2° classe

Pierre Maurice Wellems (IM 1153)

Médaille de bronze

Joseph Eugène Dubuis (IM1532)

Joseph Charles Jean Dubuis (IM2072)

Jules Joseph Deroy (IM1614)

Jules Albert Dubuis (IM2037)

 

 

 

 

 

 

 

 

1920 : 

La Marguerite disparait corps et biens lors du voyage aller.

22 hommes à bord dont 21 sont natifs de Fort-Mardyck

Goélette Islandaise Marguerite

Une goélette Marguerite en construction aux 

chantiers Vancauwenberghe.

Aucune certitude qu'il sagisse de celle citée dans l'article