29 janvier 1903

-Sauvetage du WATERLOO-

équipage sauvé

                                                                                                                                                                           

 

Société dunkerquoise de Remorquage

 

Un grand voilier, le quatre-mâts anglais WATERLOO  a failli se perdre la nuit dernière sur la plage est en face de Malo-les-Bains.

Ce bâtiment, qui arrivait d'Iquique via Falmouth avec un chargement de nitrate, avait été abordé au large de Dungeness par le vapeur anglais BRITISH PRINCE

Dans cette collision, les deux navires éprouvèrent de graves avaries.

Le BRITISH PRINCE, qui coulait bas d'eau fut conduit à Londres par quatre remorqueurs. Quant au voilier, il fut remorqué par un remorqueur anglais, moyennant la somme de 100 livres sterling.

Sur rade de Dunkerque, l'amarre du remorqueur se rompit et le quatre-mâts, qui avait perdu son avant dans la collision, ne put mouiller ses ancres.

Il se mit au plein, où il n'aurait pas tardé à se démolir si trois remorqueurs de la « Société dunkerquoise de remorquage » ne l'avaient arraché de la côte.

Les avaries du Waterloo sont très importantes

 

Sourc BNF Gallica Grand Echo du Nord  de la France  du 30 janvier 1903