11 AOUT  1903

-Sauvetage bateau feu SANDETTIE-

Equipage sauvé

 

 

Armement du PARNASSOS

 

 

Dunkerque 

 Le bateau-feu SANDETTIE, qui est placé sur le banc du même nom à 18 milles au large de notre port, a été abordé par un navire. L'équipage, qui est composé de marins dunkerquois, a été sauvé et débarqué à Flessingues.

Le bateau-feu avait été abordé dans la nuit du 11 au 12 par le trois mâts allemand PARNASSOS, qui se rendait d'Anvers à Port-Talbot.

Le choc fut terrible, le capitaine Wadoux  du SANDETTIE, et son équipage préparèrent aussitôt les baleinières, mais leur navire s'étant couché sur le côté, ils sautèrent à bord du navire abordeur, qui avait, lui aussi, éprouvé de graves avaries au cours de la collision.

Le trois-mâts allemand vira de bord, déposa à Flessingues les matelots dunkerquois et retourna en relâche à Anvers pour se faire réparer.

La faute de l'abordage incombe complètement au navire allemand, puisque le bateau-feu était mouillé et que ses feux, qui portent à 20 milles, étaient allumés.

Le bateau-feu SANDETTIE qui, à la suite d'un abordage, avait été abandonné par son équipage et qu'on supposait perdu, a été retrouvé à son mouillage par le baliseur des ponts et chaussées, qui l'a ramené au port. Le SANDETTIE qui a des avaries dans ses fonds fait eau.

 

Sources

Grand Echo du Nord de la France 15 août ET 16 août et 15 septembre 1903