8 mars 1802

-Sauvetage du vaisseau de ligne anglais ASSISTANCE-

Sauvetage de 383 personnes*
 

Armement de la corvette du pilotage

Versaille

Dunkerque :

Parvenu au large de Dunkerque par une forte tempête, l'ASSISTANCE, de  50  canons, talonne sur les bancs et coule presque aussitôt.

 

La corvette des pilotes parvenue immédiatement sur les lieux de la catastrophe sauve les 383 personnes composant l’équipage et les passagers du navire. Parmi ces passagers, on compte 40 femmes et 12 enfants.

Le mauvais temps oblige le bateau pilote à mouiller sur rade à la tombée de la nuit, le pont couvert de réfugiés.

Le lendemain matin par grosse mer la corvette réussit sa manœuvre d’entrée au port mettant définitivement à l’abri les malheureux naufragés.​

Ceux-ci ont été accueillis par le Préfet qui leur donna subsistance et secours nécessaire jusqu'à ce qu'un bâtiment soit prêt à les renvoyer.

 

 

* 342 hommes selon le Moniteur Universel

Sources

Archives municipales de Dunkerque – Michel Dahaene « Drames en mer »

Archives municipales de Dunkerque – Fortune de mer sur les bancs de Flandre – Jean-Luc Porhel

Moniteur Universel du 3 avril 1802

 

Les pilotes reçoivent en récompense pour services rendus, une gratification de 50 livres sterling, dont le neuvième est affecté à la corvette et le reste réparti en 18 parts suivant le règlement en usage.

Trois ans plus tard, la gratitude des anglais se manifestera d’une autre manière.